Jalons chronologiques pour l'établissement du jazz

1619 : arrivée des 1ers africains dans les colonies anglaises, à Jamestown (Virginie).
1661 : 1ers « Codes Noirs » reconnaissant officiellement l’institution de l’esclavage (Virginie).
1723 : 1ère mention écrite d’un musicien noir dans l’armée (le trompettiste Nero Benson) à Framingham (Massachusetts).
1775-1783 : Guerre d’Indépendance.
1783 : la loi abolit l’esclavage au Massachusetts (des lois analogues vont suivre dans d’autres Etats de la Nouvelle-Angleterre…).
1792 : première loi votée par le Congrès autorisant la formation de fanfares militaires noires (outre les ensembles de fifres et de tambours), elle fut amendée en 1803.
1800 : début du « Second Réveil » (jusque vers 1830). Premier « camp meeting » (réunion en plein air) dans le comté de Logan, au Kentucky.
1808 : le Congrès abolit la traite des esclaves.
1812-15 : guerre de 1812.
1820 : 1ère trace écrite de l’existence d’une fanfare militaire entièrement noire, à Philadelphie.
1843 : 1er spectacle complet de minstrels blancs, les Virginia Minstrels, au Bowery Amphitheatre, à New York.
1861-65 : guerre de Sécession.
1865 : 13ème Amendement à la Constitution, abolissant l’esclavage sur tout le territoire des Etats-Unis. Création du 1er ensemble de minstrels entièrement noir, de renommée internationale, les Georgia Minstrels, sous la direction d’un noir : George Hicks.
Partager sur Google+

À propos de nicolas martello

enseignant education musicale #edmus — interlocuteur TICCE — passionné #numérique #éducatif — testeur #apple #google #elearning #mooc #musique #jazz