Lexique de la musique indonésienne


Anklung : percussion idiophone secouée, 2 ou 3 lames-tubes oscillant dans un cadre. Ce terme est aussi parfois synonyme de gamelan balinais.

Balungan : thème principal, mélodie « squelette » d’une pièce de gamelan, équivalente au cantus firmus occidental

Bonang : carillon de gongs bulbés

Cak : chœur balinais caractérisé par une polyrythmie de percussions vocales

Demung : saron ténor donnant le balungan

Gambang : xylophone

Gamelan : ensemble d’instruments inséparables, dont le modèle premier est constitué de percussions métalliques, gongs isolés et en carillons, avec ou sans métallophones à lames. Il existe de multiples sortes de gamelan.

Gangsa : terme générique pour les métallophones à lames plus épaisses que celles des gender, suspendues sur tubes de bambou résonateurs accordés

Gender : type de métallophone à lames minces suspendues sur tubes de bambou résonateurs accordés

Gong kebyar : gamelan moderne standard

Gong : percussion à vibration longue ouvrant et fermant les grands cycles (gongan)

Gong ageng : le plus grand des gongs suspendus

Gongan : cycle musical

Gong suwukan : série de gongs suspendus accordés

Indung : à Sunda, où les instruments sont féminins, certains sont par paires indung-anak (mère-fille). L’anak joue souvent deux fois plus de notes que l’indung, comme un enfant trottinant à côté de sa mère.

Kebyar : style de musique de gamelan, puis de danse, né au début du XXe s., anticonventionnel à l’origine. 

Kempul : gong suspendu marquant généralement une ponctuation intermédiaire au gongan

Kempyang : gong horizontal isolé. Frappé en alternance avec le ketuk

Kendang : tambour à deux peaux tendues par une corde et accordées différemment l’une de l’autre. Formes différentes selon les régions et les orchestres.

Kenong : gongs bulbés horizontaux, souvent accordés en carillon de tessiture basse, mais parfois un seul isolé. Dans le gamelan javanais, le kenong marque une ponctuation intermédiaire des gongan. Désigne aussi cette fonction, quel que soit l’instrument. 

Ketuk : petit gong horizontal marquant soit des subdivisions de cycles, soit le tempo. 

Mahabharata : immense épopée indienne, contant les aventures des bons Pandawa et des méchants Korawa. 

Mandala : représentation graphique symbolique du cosmos

Pathet : modes mélodiques avec formules types, d’abord associés aux étapes du Wayang Kulit (en slendro), puis introduits dans toute la musique classique vocale et de gamelan

Pelog : échelle heptatonique (= à 7 sons) sur laquelle sont formés des gammes ou modes pentatoniques à intervalles inégaux

Ramayana : la plus ancienne épopée indienne écrite, contant les aventures du prince Rama, des singes et des démons géants raksasa

Rebab : vièle à 2 cordes (instrument arabe)

Saron : métallophones à lames clouées, jouant la mélodie principale (balungan)
    Saron demung = saron basse
    Saron barung = saron medium
    Saron panerus = saron aigu

Slendro : échelle pentatonique à intervalles presque égaux

Slentem : métallophone jouant la mélodie principale (balungan) à l’exception du 4e temps de chaque « mesure »

Suling : flûte droite en bambou

Wayang : signifie « ombre, silhouette », catégorie de spectacle théâtral comprenant le théâtre d’ombres et ses dérivés . Outre les marionnettes ou les danseurs, il comprend un récitant (le dalang) et est accompagné musicalement par le gamelan. Ex :
    Wayang golek : théâtre de marionnettes en ronde bosse (= en 3 dimensions)
    Wayang kulit : théâtre d’ombres avec marionnettes découpées dans du cuir
    Wayang klitik : théâtre avec figurines en bois, plates et polychromes


Instruments forts
Instruments doux
Gong ageng (grand gong suspendu)
Gong suwukan (gongs suspendus)
Kempul (gong suspendu)
Kethuk (gongs posés)
Kempyang (gongs posés)
Kenong (gongs posés)
Bonang barung (carillon de gongs medium)
Bonang panerus (carillon de gongs aigu)
Bedhug (gros tambour à 2 peaux)
Kendhang (tambour à 2 peaux)
Rebab (vièle)
Suling (flûte)
Gender (lamellophone)
Slentem (lamellophone)
Gambang (xylophone)
Celempung (cithare)
Keprak (tambour de bois)







Partager sur Google+

À propos de nicolas martello

enseignant education musicale #edmus — interlocuteur TICCE — passionné #numérique #éducatif — testeur #apple #google #elearning #mooc #musique #jazz